Questions courantes

questions courantes

QUESTIONS COURANTES

Combien ça coûte (prix libre conscient…), quelle formule choisir, l’état
d’esprit, ce qui peut fâcher… voici quelques questions courantes regroupées ici…

Combien ça coûte ?

les prix d’hébergement de passage sont dans se « loger/tarifs « (pour plus de facilité les différents hébergements (chambres d hôtes des différents résidents, gîte, accueils associatifs) sont regroupés dans ce menu .Les accueils participatifs (vous donnez un coup de main) sont réservés aux membres de l’association (la carte de membre est à 10€ pour l’année en cours pour toutes les personnes de passage).
Nous pratiquons aussi le prix libre conscient: vous payez ce que vous voulez selon vos possibilités, la valeur que vous voulez donner à ce qui vous est proposé et comment vous voulez soutenir le projet.Pour vous aider des fourchettes sont proposées. Cela permet d’accueillir ceux qui ont très peu (accueil de solidarité) ?

Quelle formule choisir, comment manger ?

posez vous les questions : quelle formule m’intéresse (je veux aider ou me ressourcer?), quel logement je souhaite? Quand est ce que je veux venir (arrivée libre pour les vacances et ressourcements ),  Les repas associatifs ont lieu certains midis en semaine (selon les personnes présentes), petits déjeuners et dîner en autogestion (coin cuisine associatif existant). Possibilité de cuisiner en gîte ou camping. Tables d’hôtes selon possibilités. Des produits de bases sont disponibles sur place à l’écoshop. ?

Ce qui peut fâcher :

Si 99% des usagers repartent contents, mais nous rencontrons des critiques parfois acerbes : voici quelques éléments: » tout n’est pas gratuit et en plus il faut donner un coup de main !! » : l’écologie coûte cher : panneaux solaires, matériaux , alimentation, etc…pour l ‘association du site, le principe est de participer à la hauteur de ce que l’on peut vraiment, mais ce n’est pas rien du tout, sauf si on n’a vraiment rien : nous n’excluons personne ! Des travaux de bâtiment importants ont été faits en majeure partie par des entreprises et des aménagements sont toujours en cours.

Les revenus de l’association sont utilisés au fonctionnement de celle ci , les responsables sont bénévoles et ils animent des stages bénévolement. « On n’est pas toujours disponibles !! » : il y a beaucoup de travail, le projet n’a que quelques années, pardon de ne
pas toujours être suffisamment disponibles pour tous . « Les résidents changent!! : » comme presque dans tous ces projets qui demandent beaucoup d’énergie et de travail sur soi , on peut vite se décourager et les relations humaines sont souvent le point sensible, malgré les régulations et les idéaux élevés ( selon Diana Leaf, spécialiste mondialement reconnue depuis 30 ans, seul 5% des projets d’éco habitats perdurent au delà de deux ans.